Méthode de lecture Boscher

Découvrez la méthode Boscher lecture et nos ressources adaptées !

Une réussite avec des ressources pertinentes

Méthode Boscher lecture

Il existe plusieurs méthodes de lecture, mais l’une des plus traditionnelles et anciennes est bien la méthode Boscher.
Dans cet article, nous étudierons l’histoire et le fonctionnement de cette méthode, reconnue dans le monde entier.

L’histoire de la méthode de lecture Boscher

Cette dernière fut créée en 1906 par un instituteur des Côtes-d’Armor, Mathurin Boscher.

Il rassembla les préceptes de sa méthode dans un livre nommée La journée des tout petits, qui sera primé à l’exposition internationale de Bruxelles de 1958.

Ce livre est aujourd’hui un incontournable des ressources dédiées à l’apprentissage de la lecture, mais aussi de l’écriture.

Cet ouvrage, essence de la méthode Boscher, mêle différents éléments à chaque page : des dessins colorés qui illustrent le contenu, des lettres, des syllabes, de la calligraphie, et même du calcul.

Il s’agit d’un livre référence dans le monde de l’éducation, paru chez les éditions Belin, toujours disponible à la vente.

méthode boscher lecture

Nos ressources et exercices

Découvrez toutes les ressources de lecture Boscher

Plus d’information sur la

Méthode Boscher

Comment fonctionne la méthode Boscher ?

La méthode de lecture Boscher est une méthode dite syllabique ou du B-A-BA. Elle est l’une des plus appréciées, mais aussi l’une des plus anciennes. C’est la combinaison des sons qui permettent d’arriver à la lecture de mots.

La méthode de lecture Boscher comprend en fait trois étapes :

  • La première est la connaissance des lettres. Ce travail est souvent initié en maternelle où l’on apprend à reconnaître les lettres en apprenant leurs noms, qui sont en fait leurs sons.
    On étudie d’abord le son correspondant à la lettre, pour ensuite étudier le son de l’association de deux lettres pour obtenir une syllabe.
    Une fois que l’enfant commence à connaître le son des lettres, alors nous pouvons passer à la deuxième étape qui est la reconnaissance des syllabes.
    Pour commencer, on travaille sur l’apprentissage du son de l’association d’une consonne et d’une voyelle, qui forme une syllabe que l’on appelle simple. Par exemple, pa, ro ou ne, plus facile à assimiler.
  • Ensuite, nous commençons le travail sur les syllabes dites complexes qui ont des sons composés tel que ch, gr, br. Enfin, on présente d’autres syllabes complexes, qui ont les mêmes sons mais qui ne se ressemblent pas telles que on et om, au et eau’, ect…
  • Pour finir, nous passons à la troisième et dernière étape, qui est la lecture des premiers mots !

Quand l’enfant sait lire des syllabes de façon autonome, alors nous commençons le travail de la combinaison des syllabes.

C’est une étape importante du processus d’apprentissage, souvent facilité par la méthode d’association d’images qui permet à la compréhension de ce que l’enfant lit.

On commence d’abord par des mots simples d’une ou deux syllabes, puis progressivement, nous proposons des mots plus complexes.

Grâce à la méthode Boscher, l’enfant apprend à lire à son rythme.

Nos retours utilisateurs

Découvrez ce qu’enfants et parents disent sur nos ressources

Les ressources de Lectures Primaires m’ont été d’une grande aide pour aider mon fils à apprendre la lecture. Merci encore vous avez fait 2 heureux !

Cathy

Pierre

J’ai beaucoup aimé apprendre avec vos exercices. Merci

Lectures Primaires m’accompagne depuis maintenant plusieurs années. J’ai utilisé ses ressources pour mes 3 enfants qui s’en sont tous très bien sortis. Si j’en avait un 4ème ça aurait été la même méthode !

Isabelle

Nos dernières actualités

Suivez nos dernières infos sur le monde de l'éducation

Prenez l'initiative !

Envie de proposer un cours ou de faire du soutient scolaire pour nos utilisateurs ?

Alors contactez-nous directement pour en savoir plus !