Méthode de lecture

Découvrez les différentes méthodes de lecture pour mieux apprendre à lire !

Une réussite avec des ressources pertinentes

L’apprentissage de la lecture

Apprendre à lire remonte peut-être à loin pour vous mais chaque année, des nouvelles générations par milliers apprennent à leur tour la lecture à l’école. Il existe différentes méthodes d’apprentissage de lecture qui ont chacune rencontré leur succès au cours du temps ou bien toujours aujourd’hui. Cet article est l’occasion d’en faire le tour de manière approfondie.

Pourquoi une méthode pour apprendre la lecture

Il peut en effet paraître plus judicieux et pertinent pédagogiquement de s’appuyer sur une méthode solide et reconnue pour apprendre la lecture. C’est ce qui est pratiqué dans la plupart des écoles.

Souvent, une méthode de lecture s’appuie sur un ou plusieurs manuels scolaires qui sont eux-mêmes accompagnés d’un ou plusieurs cahiers d’exercices. Ces méthodes varient au cours du temps. Aujourd’hui, les méthodes s’imprègnent d’un mélange entre les méthodes qu’on appelle les méthodes syllabiques et méthode globale, ce qu’on appelle la méthode mixte.

lecture cm1

Nos ressources et exercices

Découvrez toutes les ressources de lecture

Plus d’information sur les

Méthodes de lecture

La méthode mixte : entre méthode syllabique et méthode globale

La lecture syllabique, comme son nom l’indique, est assez courante et consiste à apprendre la lecture en décortiquant les mots en syllabes, après une découverte de l’alphabet et de chacune de ses lettres (dont le nombre varie selon les pays, pour l’anecdote). L’on travaille donc aussi beaucoup la mémoire visuelle avec cette méthode. La méthode syllabique qui part de la lettre en elle-même pour arriver à la prononciation du mot est souvent nommée méthode graphémique. La lecture syllabique peut aussi être accompagnée de la méthode phonologique où l’on travaille beaucoup la prononciation et l’écoute de chaque lettre. Enfin peut exister la méthode syllabique gestuée où l’on essaie cette fois de traduire en geste les lettres.

La méthode globale, qui n’est plus réellement utilisée de nos jours et a officiellement été abandonnée dans les programmes du ministère de l’Education nationale, consistait, elle aussi comme son nom l’indique, à apprendre les mots globalement ainsi que la phrase dans son ensemble et non à les découper en syllabes. Elle fait partie des méthodes qualifiées d’analytiques. On l’utilisait encore beaucoup jusqu’aux années 1980 puis les enseignements ont choisi de l’abandonner progressivement pour des méthodes de lecture plus intuitives.

Aujourd’hui, les enseignements ont surtout choisi de prendre un peu des deux méthodes et de faire une synthèse, au sein de ce qu’on appelle la méthode mixte, même si la présence de la lecture syllabique y reste davantage prédominante. Le problème est qu’on reproche parfois à la méthode mixte, par rapport à la méthode globale, son manque de cohérence et de compréhension des mots ou de la phrase entière au profit d’un détricotage trop important de chaque partie des mots. Ainsi les élèves peuvent avoir du mal à retenir des mots dans leur ensemble, ce qui est évidemment une conséquence dommageable pour eux.
En tout état de cause, il existe également un certain nombre de méthodes plus confidentielles mais qui ont chacune récupéré leurs adeptes au fil du temps. Nous allons à présent évoquer les méthodes Alpha, Boscher, Montessori, Pilotis, Piano et Taoki.

La Méthode Alpha

La méthode Alpha ou l’on parle encore des méthodes Alphas au pluriel. Il s’agit d’une méthode de lecture de type phonique créée il y a une vingtaine d’année. Elle a d’ailleurs été reconnue par l’UNESCO. Elle a pour particularité d’impliquer plusieurs sens (ouïe, vue, toucher). Ses créateurs, sensibilisés par les problèmes de trouble du langage, ont avant tout voulu créer une méthode pour aider les enfants à les surmonter dans leur apprentissage de la lecture. Par exemple, une histoire va être créée autour de chaque lettre. C’est-à-dire qu’on pourra raconter aux enfants l’histoire de Madame A qui aime souvent rire fort, de la bouche de laquelle sortent ainsi beaucoup de ahahaha. Le but est de faire en sorte que l’apprentissage de la lecture soit ludique et rassurant pour les enfants tout en créant des mécanismes, des réflexes par rapport aux saynètes qui leur auront été racontées.

Découvrez toutes les méthodes de lecture

Cette méthode est au contraire très ancienne et doit son nom à un célèbre ouvrage de 1906, intitulé Méthode Boscher ou la journée des tout petits. Mathurin Boscher était un instituteur Breton du début du XXe siècle. C’est une méthode de lecture orientée syllabique qui est tombée en désuétude au milieu du siècle mais qui est redécouverte par de nombreux parents depuis quelques années avec un succès assez inattendu. Et le livre n’a quasiment pas bougé depuis 1906 ! Il semble que ce manuel ait créé un fort attachement chez ceux qui ont appris à lire avec et que grands-parents l’aient transmis aux parents qui eux-mêmes le transmettent à leurs enfants.
Le nom de Montessori vous est peut-être moins inconnu du fait des écoles créées par la praticienne italienne Maria Montessori. Cette méthode se focalise, elle, d’abord sur le son, sur sa reconnaissance et son identification, pour ensuite faire le lien avec les lettres. Il s’agit donc dans un premier temps d’une reconnaissance auditive du mot ou du son puis d’une reconnaissance visuelle dans un second temps.
On revient cette fois à une méthode de lecture syllabique. Elle fonctionne en quatre temps : le travail sur un graphène et du phonème qui lui correspond, puis on passe à l’étude des combinaisons, puis à un stade plus enrichi de combinaisons, de mots et de phrases pour enfin véritablement commencer une lecture avec un vocabulaire enrichie et structuré. Bref, vous l’aurez compris, la méthode Pilotis est une méthode d’apprentissage de la lecture syllabique.
La méthode de lecture piano est assez répandue et assez plébiscitée par ceux qui sont à la recherche d’originalité. Comme son nom l’indique, il y a véritablement un piano dans cette méthode : en fait, les touches de piano sont remplacées par des lettres ou des combinaisons pour associer à l’apprentissage visuel graphique une approche par les couleurs, ce qui peut beaucoup aider certains enfants pour qui les couleurs aident à développer l’apprentissage.
Il s’agit là encore d’une méthode de lecture syllabique qui consiste donc à travailler la reconnaissance de graphèmes. Cette méthode qui est assez utilisée met aussi beaucoup l’accent sur l’expression orale et le travail par fiche dédiée à des thématiques précises.

Nos retours utilisateurs

Découvrez ce qu’enfants et parents disent sur nos ressources

Les ressources de Lectures Primaires m’ont été d’une grande aide pour aider mon fils à apprendre la lecture. Merci encore vous avez fait 2 heureux !

Cathy

Pierre

J’ai beaucoup aimé apprendre avec vos exercices. Merci

Lectures Primaires m’accompagne depuis maintenant plusieurs années. J’ai utilisé ses ressources pour mes 3 enfants qui s’en sont tous très bien sortis. Si j’en avait un 4ème ça aurait été la même méthode !

Isabelle

Nos dernières actualités

Suivez nos dernières infos sur le monde de l'éducation

Prenez l'initiative !

Envie de proposer un cours ou de faire du soutient scolaire pour nos utilisateurs ?

Alors contactez-nous directement pour en savoir plus !